Balade au bord de l’Hudson River

IMG_1422

IMG_1424

Profitant d’un vendredi après-midi ensoleillé, je me suis rendue sur les bords de l’Hudson River (west side) en partant du quartier de Tribeca. Contrairement aux bords de l’East River qui n’ont rien de très charmants, ceux de l’Hudson River ont comme un air de vacances…

IMG_1423

Belle promenade arborée, une bonne odeur marine, et une vue imprenable sur la ville de Jersey ainsi que sur la Statue de la Liberté.

Si vous suivez mon parcours (voir photo ci-dessous) vous aurez l’occasion de visiter le Irish Hunger Memorial, qui rend hommage aux nombreux immigrants irlandais venus au moment de la Grand Famine. Il s’agit d’une petite colline verdoyante qui rappelle les paysages irlandais.

Je trouve très sympathique qu’à New York, chaque population immigrante ait son monument pour lui rendre hommage…

En continuant vers le sud, j’ai croisé une petite marina. Et avis aux amateurs d’énormes yacht venus tout droit de Saint-Tropez; vous allez adorer.

Mon point d’arrivée a été le Museum of Jewish Heritage, qui était malheureusement fermé (ça me donnera une excuse pour revenir).

Bref une charmante ballade que je recommande aux personnes qui souhaitent faire une pause bucolique sans prendre le train.

IMG_1425

Publicités

My daycation in Fire Island

IMG_1299IMG_1302

IMG_1301

IMG_1300

Un dimanche à New York … pas envie de travailler, un délice côté température grâce à l’été qui n’a pas compris qu’après Labor day, c’est fini. Alors que fait-on?

Eh bien moi j’ai opté pour un daycation (petite expression américaine issue de la contraction de « day » et « vacation ») sur FIRE ISLAND, dans la commune de Cherry Grove. 1h30 de voiture (un accès par le train est également possible au départ de Penn Station) et 20 minutes de ferry (16$ AR).

Si je devais résumer cette petite bourgade en un mot (ou plutôt trois), ce serait Gay Glitter Town…. avec une plage magnifique en prime. Ambiance tout à fait sympathique, concours de miss Fire island (mais attention aucune femme n’est candidate :)), aucune voiture ni autre engin polluant, de petites maisons style « doll houses », et une plage sublime de sable blanc (par-contre attention aux nombreuses méduses). ET … avis aux amateurs de nudisme: cet endroit est fait pour vous.

Il faut savoir que les New Yorkais raffolent de ces petites escapades d’un ou deux jours qui leur permettent de mettre un frein au rythme incessant qu’offre Big Apple.

Bilan de la journée: un très bon dimanche plage qui s’est achevé par un bon steak frites sauce au poivre (petite nostalgie parisienne) au restaurant Top of the Bay, que je recommande vivement.